Vous êtes ici

La dépression

Au Québec on estime actuellement que plus de 20% de la population est affectée par la dépression.

Sur notre territoire cela représente environ 40 000 personnes.

Définition

Nous avons tous eu, chacun dans nos vies, plusieurs occasions d’être plus ou moins triste et il est sain que nos émotions de la vie courante puissent s’exprimer ainsi. Il y a maladie quand la «déprime», suivant l’expression populaire, prend le dessus sur nos humeurs habituelles et nous empêche de mener une existence normale. Les symptômes sont alors persistants et intenses et malgré le temps, rien ne semble s’arranger. Bien souvent, aucun événement précis ne permet d'expliquer l'apparition et la persistance des symptômes.

Les symptômes

Certaines maladies physiques peuvent donner des symptômes semblables à ceux de la dépression. C'est pour cette raison qu'en présence d’une dépression, un bilan de santé et un examen médical devraient être faits. La dépression est près de deux fois plus élevée chez les femmes que chez les hommes.

Une dépression sévère et persistante se manifeste par des troubles constants de l'humeur. Les gens qui souffrent d'une dépression profonde sont continuellement tristes, découragés et irritables. Ils sont incapables d'éprouver du plaisir. Leurs habitudes alimentaires et leurs périodes de sommeil sont modifiées. Ils ont de la difficulté à se concentrer ou à penser avec clarté. Ils se sentent souvent coupables et indignes d'êtres aimés. Certains pensent même à mourir. La dépression sévère et persistante ne disparaît pas d'elle-même et les individus qui en sont atteints doivent être traités afin d'éviter que les symptômes ne s'aggravent avec le temps.

Les causes

Certaines formes de dépression sévère seraient en partie d'origine génétique. Il va sans dire que des facteurs environnementaux, comme un stress intense, un deuil, un évènement perturbateur, un environnement stressant etc., jouent également un grand rôle dans le déclenchement et l'apparition de la maladie.

Les traitements

La pharmacothérapie permet de stabiliser l'état de la personne atteinte. Les antidépresseurs atténuent ou font disparaître les symptômes. De plus, ils permettent d'éloigner d'éventuelles rechutes. Avec une médication adéquate la personne dépressive peut ensuite se concentrer, par l'entremise d'une psychothérapie, à chercher les causes de son état et entreprendre les démarches nécessaires pour résoudre les situations problématiques.